Canada Kicks Ass
Pour ou contre l'indepedance du Québec

REPLY

Previous  1 ... 11  12  13  14  15  Next



Joebine @ Sat Jan 09, 2010 9:22 pm

De la propagande ? Non il vient simplement relativiser les choses. Devant ceux qui disent qu'on est juste des mendiants pauvres, il dit ceci: nous avons certes des faiblesses, mais nous avons aussi nos forces, et notre niveau de vie par habitant est équivalent à celui des USA et de l'Ontario. Son point de vue est très équilibré je trouve. Pour ce qui est du chômage plus bas qu'ailleurs, oui c'est un peu grâce au poids de la sphère publique dans l'économie, et finalement c'est pas si mal ça non ? De plus, c'est à cause que notre économie est diversifiée. C'est bien ça aussi ! Si notre économie est plus stable, c'est un bon signe.

L'affaire Boisbriand, je ne me rappelle pas personnellement car je ne suivais pas l'actualité dans ce temps là, mais oui je me souviens d'avoir entendu que le gouvernement avait graissé GM pour qu'il fasse travailler des gens à Boisbriand et qu'à la première occasion il s'était sauvé avec les subventions du gouvernement en fermant l'usine; si je me rappelle bien.

   



MacDonaill @ Wed Jan 27, 2010 6:21 am

Il y a peut-être moins de chômeurs sur papier, est cela est certainement grâce l'intervention de l'État, particulièrement en ce qui concerne la bureaucratie provinciale. Mais qu'en est-il de la productivité de ces emplois en particulier ? La réponse est zéro.

Un emploi au ministère de Machin-Truc ne produit rien en matière de richesse. Son existence, à l'instar de celle de tous les autres emplois gouvernementaux, ne fait que dépenser l'argent récolté par l'État de tous ceux qui créent de la richesse. C'est quasiment une forme glorifiée d'aide sociale (sauf plus payant et fait en échange pour du travail souvent inutile et mal fait).

Pour ce qu'il y a des équipes nationaux du Québec et pour une plus grande place pour lui sur la scène internationale, il me semble que tant qu'à faire, autant faire l'indépendance comme il faut et non pas s'attendre à ce que le reste du Canada paie au Québec cette espèce de quasi-indépendance à la con. Si le Québec veut agir en tant que pays, il devrait avoir les burnes de l'être véritablement. Sinon, un de ces quatre il devra se refaire à l'idée qu'il fait déjà partie d'un pays plus grand.

Ce pays, en passant, est probablement l'un des plus libres au monde et certainement l'un des plus fortunés. Nous sommes tous très chanceux d'en faire partie.

Pour ce qu'il y a de la décentralisation, l'État canadien est déjà très décentralisé mais je ne serais pas contre un plus grand respect des compétences provinciales à Ottawa. Cela dit, il ne faut pas oublier que ces hommes et ces femmes au Parlement fédéral ne sont pas des extra-terrestres. Ce sont des Canadiens de partout au pays, notamment du Québec. Parfois on a l'impression dans les médias que ce qui arrive d'Ottawa arrivait d'une force étrangère alors qu'en réalité il y aurait eu probablement beaucoup plus de voix québécois derrière une mesure fédérale quelconque que d'autres provinces.

   



MacDonaill @ Wed Jan 27, 2010 6:32 am

Et pourquoi on se permet de parler de l'annexion du pays par les É.-U. ? Non seulement est-ce une idée abominable, à mon avis du moins, mais n'aurait-on pas oublié d'en demander l'avis des Américains ?

Tant et aussi longtemps que le Canada sera gouverné par un État indépendant, cet État ne lâchera jamais le contrôle qu'il exerce là-dessus, sans se faire forcément renverser. Cela est une vérité de base applicable à tout gouvernement, car un État, comme collectivité d'hommes, met en place tout naturellement ce genre de mécanisme de défense logique. Autrement dit, tant que l'État pourra exercer le pouvoir souverain sur un territoire donné, il le fera.

   



Proculation @ Wed Jan 27, 2010 7:33 am

MacDonaill MacDonaill:
Il y a peut-être moins de chômeurs sur papier, est cela est certainement grâce l'intervention de l'État, particulièrement en ce qui concerne la bureaucratie provinciale. Mais qu'en est-il de la productivité de ces emplois en particulier ? La réponse est zéro.

Un emploi au ministère de Machin-Truc ne produit rien en matière de richesse. Son existence, à l'instar de celle de tous les autres emplois gouvernementaux, ne fait que dépenser l'argent récolté par l'État de tous ceux qui créent de la richesse. C'est quasiment une forme glorifiée d'aide sociale (sauf plus payant et fait en échange pour du travail souvent inutile et mal fait).


D'un point de vue économique, c'est totalement vrai. Je veux aussi souligné qu'environ 25% des contribuables sont payés par le gouvernement.

$1:
Pour ce qu'il y a des équipes nationaux du Québec et pour une plus grande place pour lui sur la scène internationale, il me semble que tant qu'à faire, autant faire l'indépendance comme il faut et non pas s'attendre à ce que le reste du Canada paie au Québec cette espèce de quasi-indépendance à la con. Si le Québec veut agir en tant que pays, il devrait avoir les burnes de l'être véritablement. Sinon, un de ces quatre il devra se refaire à l'idée qu'il fait déjà partie d'un pays plus grand.

Ce pays, en passant, est probablement l'un des plus libres au monde et certainement l'un des plus fortunés. Nous sommes tous très chanceux d'en faire partie.

Pour ce qu'il y a de la décentralisation, l'État canadien est déjà très décentralisé mais je ne serais pas contre un plus grand respect des compétences provinciales à Ottawa. Cela dit, il ne faut pas oublier que ces hommes et ces femmes au Parlement fédéral ne sont pas des extra-terrestres. Ce sont des Canadiens de partout au pays, notamment du Québec. Parfois on a l'impression dans les médias que ce qui arrive d'Ottawa arrivait d'une force étrangère alors qu'en réalité il y aurait eu probablement beaucoup plus de voix québécois derrière une mesure fédérale quelconque que d'autres provinces.

Oui, le Canada est assez décentralisé. Si on se compare aux États-Unis qui sont supposés être une union d'États (!jeu de mots!) plus ou moins indépendants du fédéral, on est pas si pire ! Le fédéral aux États-Unis est TRÈS gros. Par contre, je dois souligné qu'une grande partie des dépenses doubles ne sont pas dues au fédéral mais bien à Québec. On a créé beaucoup de ministères concurrents à ceux d'Ottawa. De plus, on est la seule province qui doit faire 2 rapports d'impôts. On a créé plusieurs bureaux qui existaient déjà au fédéral. On s'est créé un problème et après on dit que c'est la faute du fédéral si ca coûte cher... C'est assez ordinaire comme raisonnement tant qu'à moi.

De plus, j'entends souvent l'argument "on envoie tellement d'argent à Ottawa ! Si on ramenait ca ici on en aurait pas de problème !". Le fameux argument "l'argent est à Ottawa".

Premièrement, depuis quelques années, lorsque les ressources naturelles non-renouvelables ont été incluses dans la péréquation, on reçoit environ 2 milliards de plus par année du fédéral. C'est quand même non négligeable ! Pourtant, notre situation financière ne s'est pas améliorée. Pis encore, elle s'est considérablement dégradée ! Notre dette a continué à augmenter à un rythme dangereux.

Deuxièmement, on oublie que le fédéral nous donne beaucoup de services. Ce n'est pas de l'argent perdu qu'on envoie à Ottawa. Je ne suis vraiment pas sûr du chiffre mais je crois que net il y a environ 3 milliards de $ en impôts qu'on envoie à Ottawa qui ne nous revient pas sur une forme ou une autre. Trois milliards pour: l'armée, la poste, affaires étrangères, santé canada, gouvernement fédéral, monnaie et économie, GRC, justice, marine, aéroports+ports, système bancaire, affaires indiennes, etc. (la fameuse section 91 de la constitution). Imaginez si on ramenait tous ces services au Québec (ou presque) au Québec pour devenir un pays. On aurait besoin d'un peu plus que 3 milliards, qui est environ 1.5x le coût du fameux système des CPEs. (!)

   



vincentrioux @ Wed Feb 24, 2010 7:39 pm

Moi je suis pour.
Voici mes arguments:
Premièrement, l'union des deux Canadas s'est faite pour assimiler les canadiens(Québécois à l'époque). C'est pas moi qui le dit, c'est l'histoire. Pourquoi? Pour que les canadiens aient le moins de droits possibles au niveau du gouvernement. Ainsi, le Québec n'a pas 100% du contrôle de son territoire, ce qui n'est pas normal. L'indépendance est également une question de fierté. Se dire Québécois, s'ouvrir sur le monde. Mais bon, vous voulez des arguments économiques, non patriotiques. Voilà, dois-je répéter l'histoire des deux impôts? Je n'ai pas besoin, je crois^^
Le budget du Canada est, avouez-le, fait en fonction des provinces de l'Ouest. D'ailleurs, l'Ontario est maintenant une province pauvre à cause de ce budget. En gérant 100% de notre budget, ce sera plus facile de favoriser notre développement économique, et non celui des autres provinces.

   



MacDonaill @ Thu Feb 25, 2010 9:33 am

vincentrioux vincentrioux:
Moi je suis pour.
Voici mes arguments:
Premièrement, l'union des deux Canadas s'est faite pour assimiler les canadiens(Québécois à l'époque). C'est pas moi qui le dit, c'est l'histoire. Pourquoi? Pour que les canadiens aient le moins de droits possibles au niveau du gouvernement. Ainsi, le Québec n'a pas 100% du contrôle de son territoire, ce qui n'est pas normal.


Évoquer de vielles plaintes pré-confédérales n'est même pas logique quand, déjà d'une, cette plainte en particulier a été vite réglée même à l'intérieur du Canada uni, et finalement par la Confédération qui a été ratifiée par des délégués tant francophones qu'anglophones et qui a créé la Province de Québec dont tu es si fier.

Et c'est absolument normal que le Québec n'a pas 100% contrôle du territoire parce qu'il n'est PAS un pays souverain et ne l'a jamais été. Dans un État fédéral, les États fédérés gardent une bonne autonomie mais la souveraineté émane de l'autorité centrale. Le Québec, bien qu'il jouisse d'une certaine autonomie, reste quand même partie d'un pays et non un pays lui-même. Vous ne pouvez devenir un pays sans la coopération du fédéral.

$1:
dois-je répéter l'histoire des deux impôts? Je n'ai pas besoin, je crois^^


Oui. Répète-moi donc comment le Québec est censé être mieux placé pour payer tous les services (militaire, statistique, assurance emploi, réseau diplomatique international, surveillance frontalière, statistique et j'en passe et des meilleurs) dont il bénéficie du fédéral présentement pour moins d'argent qu'il ne contribue à présent? Et tout ça sans parler des maintes subventions dans tous les domaines que le Québec se voit octroyé chaque année sur le bras des fameux provinces de l'Ouest.


$1:
Le budget du Canada est, avouez-le, fait en fonction des provinces de l'Ouest. D'ailleurs, l'Ontario est maintenant une province pauvre à cause de ce budget.


Mais d'où t'as extirpé ces conneries? Le budget du Canada ne saurait se faire en fonction (ou autrement dit, pour seuls bénéficiaires) des provinces de l'Ouest car la majorité de la population habite en Ontario et au Québec donc la majorité des fonds sera toujours canalisée vers ces deux provinces. Cela dit, vue la contribution importante du secteur énergétique (pétrolière) de l'Ouest, je dirais que c'est l'Ouest qui se fait fourrer lors de chaque budget car il donne de l'argent sans en recevoir faute de besoin.

Le récent déficit budgétaire ontarien n'a RIEN à voir avec le budget fédéral. La province recevra pour la première fois un transfert de péréquation car elle expérimente un taux de chômage inégalé dans son histoire récente à cause de la crise. On ne saurait inculper le budget fédéral pour ça.

$1:
En gérant 100% de notre budget, ce sera plus facile de favoriser notre développement économique, et non celui des autres provinces.


Vous ne contribuez pas et n'avez jamais contribué au développement économique de quelque province que ce soit à part la vôtre. C'est le contraire qui est plutôt la réalité.

   



Arctic_Menace @ Thu Feb 25, 2010 11:37 am

MacDonaill MacDonaill:
vincentrioux vincentrioux:
Moi je suis pour.
Voici mes arguments:
Premièrement, l'union des deux Canadas s'est faite pour assimiler les canadiens(Québécois à l'époque). C'est pas moi qui le dit, c'est l'histoire. Pourquoi? Pour que les canadiens aient le moins de droits possibles au niveau du gouvernement. Ainsi, le Québec n'a pas 100% du contrôle de son territoire, ce qui n'est pas normal.


Évoquer de vielles plaintes pré-confédérales n'est même pas logique quand, déjà d'une, cette plainte en particulier a été vite réglée même à l'intérieur du Canada uni, et finalement par la Confédération qui a été ratifiée par des délégués tant francophones qu'anglophones et qui a créé la Province de Québec dont tu es si fier.

Et c'est absolument normal que le Québec n'a pas 100% contrôle du territoire parce qu'il n'est PAS un pays souverain et ne l'a jamais été. Dans un État fédéral, les États fédérés gardent une bonne autonomie mais la souveraineté émane de l'autorité centrale. Le Québec, bien qu'il jouisse d'une certaine autonomie, reste quand même partie d'un pays et non un pays lui-même. Vous ne pouvez devenir un pays sans la coopération du fédéral.

$1:
dois-je répéter l'histoire des deux impôts? Je n'ai pas besoin, je crois^^


Oui. Répète-moi donc comment le Québec est censé être mieux placé pour payer tous les services (militaire, statistique, assurance emploi, réseau diplomatique international, surveillance frontalière, statistique et j'en passe et des meilleurs) dont il bénéficie du fédéral présentement pour moins d'argent qu'il ne contribue à présent? Et tout ça sans parler des maintes subventions dans tous les domaines que le Québec se voit octroyé chaque année sur le bras des fameux provinces de l'Ouest.


$1:
Le budget du Canada est, avouez-le, fait en fonction des provinces de l'Ouest. D'ailleurs, l'Ontario est maintenant une province pauvre à cause de ce budget.


Mais d'où t'as extirpé ces conneries? Le budget du Canada ne saurait se faire en fonction (ou autrement dit, pour seuls bénéficiaires) des provinces de l'Ouest car la majorité de la population habite en Ontario et au Québec donc la majorité des fonds sera toujours canalisée vers ces deux provinces. Cela dit, vue la contribution importante du secteur énergétique (pétrolière) de l'Ouest, je dirais que c'est l'Ouest qui se fait fourrer lors de chaque budget car il donne de l'argent sans en recevoir faute de besoin.

Le récent déficit budgétaire ontarien n'a RIEN à voir avec le budget fédéral. La province recevra pour la première fois un transfert de péréquation car elle expérimente un taux de chômage inégalé dans son histoire récente à cause de la crise. On ne saurait inculper le budget fédéral pour ça.

$1:
En gérant 100% de notre budget, ce sera plus facile de favoriser notre développement économique, et non celui des autres provinces.


Vous ne contribuez pas et n'avez jamais contribué au développement économique de quelque province que ce soit à part la vôtre. C'est le contraire qui est plutôt la réalité.


Magnifique. R=UP

   



kenmore @ Thu Feb 25, 2010 1:51 pm

Bouchard said independence is dead... long live Canada! vive le Québec!

   



vincentrioux @ Wed Mar 03, 2010 8:31 pm

Quand j'ai marqué "Moi je suis pour.
Voici mes arguments:
Premièrement, l'union des deux Canadas s'est faite pour assimiler les canadiens(Québécois à l'époque). C'est pas moi qui le dit, c'est l'histoire. Pourquoi? Pour que les canadiens aient le moins de droits possibles au niveau du gouvernement. Ainsi, le Québec n'a pas 100% du contrôle de son territoire, ce qui n'est pas normal."
Oui, c'est normal que le Québec n'aie pas 100% du contrôle, il est une province. C'est pour cela que l'on veut avoir 100% du contrôle! L'Union des Canadas s'est faite pour réduire le poid des Québécois. Ce n'est que logique! Vous essayez de mettre du poids à vos propos, sans succès! C'en est ridicule! Je me fou de Bouchard, pour répondre à kenmore. Je ne l'ai jamais aimé. Et il n'a pas dit que l'indépendance était morte, mais qu'il ne pensait pas la voir de son vivant. Y'a trop d'aveugles, de borgnes comme vous!
De toute façon, ma cause est perdue içi, vous ne répéterez que du Trudeau.

   



Al-3arby @ Thu Mar 04, 2010 11:13 pm

Hé Vincent, ce que tu dis n'a aucun sens.
Le ``peuple québécois`` n'existe pas, c'est une connerie inventée par les souverainistes. Un québecois, tu sais c'est quoi? C'est quelqu'un qui habite au québec, point, pas francais, ni anglais, on s'en fout, c'est comme un manitobain qui habite au manitoba. De plus, il n'y a AUCUN document officiel qui détermine que le territoire de la province de québec appartient au québecois, il appartient au gouv. fédéral, ce qui veut dire qu'il appartient à TOUS les canadiens, y compris les québécois. Alors oublie ton illusion que le peuple québecois est un peuple spécial, différent des autres. Les québécois sont les habitants du québec, point. Pis en passant, y a rien de plus dégeulasse que quand vous, les souverainistes, vous dites que vous êtes colonisés. Vous êtes pas colonisés, arrêtez de vivre dans le passé, on est en 2010, dans un des meilleurs pays au mondeé Vous êtes pas des colonisés, vous êtes (les canadiens francophones), les descendants d'une des 2 puissances coloniales qui ont colonisé cette terre, alors si vous voulez critiquez les anglophones, vous êtes aussi pire qu'eux, si t'essaye de chercher l'histoire pour la mettre de ton côté, oublie celle qui tache celle de ton graanndddd peuple québecois martyr..... c'est pathétique...

   



MacDonaill @ Fri Mar 05, 2010 8:34 pm

vincentrioux vincentrioux:
Quand j'ai marqué "Moi je suis pour.
Voici mes arguments:
Premièrement, l'union des deux Canadas s'est faite pour assimiler les canadiens(Québécois à l'époque). C'est pas moi qui le dit, c'est l'histoire. Pourquoi? Pour que les canadiens aient le moins de droits possibles au niveau du gouvernement. Ainsi, le Québec n'a pas 100% du contrôle de son territoire, ce qui n'est pas normal."
Oui, c'est normal que le Québec n'aie pas 100% du contrôle, il est une province. C'est pour cela que l'on veut avoir 100% du contrôle! L'Union des Canadas s'est faite pour réduire le poid des Québécois. Ce n'est que logique! Vous essayez de mettre du poids à vos propos, sans succès! C'en est ridicule! Je me fou de Bouchard, pour répondre à kenmore. Je ne l'ai jamais aimé. Et il n'a pas dit que l'indépendance était morte, mais qu'il ne pensait pas la voir de son vivant. Y'a trop d'aveugles, de borgnes comme vous!
De toute façon, ma cause est perdue içi, vous ne répéterez que du Trudeau.


C'est risible, franchement, que tu évoques Trudeau, comme par hasard, comme pour nous donner tort alors que ça n'a rien à voir avec quoi que ce soit. Ce n'est pas en bougonnant le nom de Trudeau que tu vas gagner le débat. Ni en balançant des injures telles que «aveugle» sans les justifiant précisément avec des arguments. Ceux que tu avais présentés ont déjà été démantelés et t'as bien fait preuve que t'es pas en mesure de riposter comme il faut.

   



marie-l @ Mon Apr 26, 2010 7:05 am

Bonjour ! J'ai pris le temps de lire plusieurs des commentaires postés précédemment et je crois qu'il serait bon de spécifier que ce n'est pas parce que nous avons une divergence d'opinions qu'on doit nécessairement ridiculiser l'autre personne. Je ne vise personne en particulier, mais s'il-vous-plait, relisez-vous avant de poster.

En ce qui concerne le débat, je suis pour la souverainté du Québec. Je ne suis pas une nationaliste-séparatiste dérangée, accro à de vieilles idéologies et je n'ai pas 60 ans, bien au contraire. Ce n'est pas parce que des personnes plus âgées portent à coeur ce débat, que nous, les jeunes d'aujourd'hui, nous n'y portons plus attention. Il faut arrêter de dire que c'est un débat qui date de 30 ans d'accord ? La question est toujours d'actualité et le restera tant et aussi longtemps que les Canadiens anglopones et francophones n'auront pas chacun une nation dans laquelle ils pourront se développer librement. Pour ceux qui prévoient me dire que je suis contre les fédéralistes, ne dites rien d'accord ? Parce que ce n'est pas là du tout là question. Certains ont beaucoup fait ressortir l'idée de l'histoire du Québec, de sa culture, de sa lange. Certains ont aussi dit que la langue n'est pas un argument aussi fort que l'économie, que ça en prend plus pour séparer le Québec du Canada. Eh bien ... pour ces personnes, je crois qu'on ne vous a pas appris que la langue d'une nation est son histoire, son identité, sa substance. Ce qui fait ce que nous sommes aujourd'hui, c'est tous les événements du passé, nos ancêtres, nos décisions et notre évolution. La langue est à la fois, oui juste le français, mais elle est surtout et avant tout, la langue d'un peuple qui s'est battu depuis le tout début, depuis son arribée ici. Pour ceux qui auraient dans l'idée d'argumenter sans connaitre l'histoire du Québec, i l vous manquera un grand pan de vie qui explique pourquoi nous sommes peut-être devnus unpeu amers. Depuis le début de notre histoire, les Canadiens français, les Québécois ont toujours été mis de côté, ont toujours souffert de leur minorité face à la majorité anglaise. Et qu'on ne me demande pas de sortir des arguments et des exemples, vous n'avez qu'à ouvrir un livre d'histoire du Québec pour en voir des dizaines d'exemple. Je ne suis pas contre l'ouverture du Québec sur le monde ou contre la progression du Québec en gardant des valeurs traditionalistes, bien au contraire ... Mais je pense qu'un Québec souverain serait meilleur non seulement pour sa culture, son identité mais aussi pour son économie. Eh oui ! Plusieurs semblent croirent que l'économie du Québec serait en puéril. Eh bien regardons quelques statistiques avant de parler trop vite ... Voici quleques données sur ce que pourrait sauver le Québec en milliards de dollars chaque année :
1995 : 2,7 milliards
2006 : 1,3 milliard
2007 : 1,5 milliard
2008 : 2,8 milliards
2009 : 3,6 milliards
2010 : 4,5 milliards !
Ces milliards sauvés ne seraient qu'au niveau de l'impôt.
Pour ceux qui se pensent très fédéraliste ... il serait peut-être bon que vous abordiez l'aspect de l'OCDE, que vous sachiez au moins ce qu'elle est. L'OCDE est l'Organisation Coopératif du Développement Économique. Elle s'appuie sur deux outils économique pour fournir ses données : la dette et le déficit ainsi que le P.I.B.
La moyenne de l'endettement des pays nord-américains et européens est équivalent à 50 % du P.I.B. en dettes. L'Allemagne, un pays bien développé, avec une économie quand même bien ouverte, se retrouve avec 60 %. Alors quer le Québec ne se retrouve qu'avec 30 %. Un taux largement sous la moyenne qui justement explique pourquoi nous aurions avantage à nous séparer du reste du Canada. Oui nous repartirions avec une partie de la dette ( comme nous l'avons toujours fait dans l'histoire même si démocratiquement parlant, la dette ne s'est pas répartie également), oui nous paierions de l'impôts aussi, mais sutout, nous aurions le contrôle sur les industries de chez-nous, nous pourrions régler la délicate histoire de l'eau qui se fait prendre par n'importe qui au nord, nous avons amplement de ressources naturelles pour faire notre place et avec la mondialisation et leles traités de libre-échange, le Québec peut largement faire sa place.

Évidemment, tout cela soutend le besoin d'avoir une élite québécoise au niveau politique qui entreprendrait de grandes choses, mais je suis parmi ceux et celles qui croit que le Québec peut s'émanciper du Canada tout en restant respectuenx envers ses voisins. Et oui ... je suis fière d'être Québécoise avant tout, malgré le fait que je sois Canadienne.

   



MacDonaill @ Mon Apr 26, 2010 5:41 pm

marie-l marie-l:
Bonjour ! J'ai pris le temps de lire plusieurs des commentaires postés précédemment et je crois qu'il serait bon de spécifier que ce n'est pas parce que nous avons une divergence d'opinions qu'on doit nécessairement ridiculiser l'autre personne. Je ne vise personne en particulier, mais s'il-vous-plait, relisez-vous avant de poster.

En ce qui concerne le débat, je suis pour la souverainté du Québec. Je ne suis pas une nationaliste-séparatiste dérangée, accro à de vieilles idéologies et je n'ai pas 60 ans, bien au contraire. Ce n'est pas parce que des personnes plus âgées portent à coeur ce débat, que nous, les jeunes d'aujourd'hui, nous n'y portons plus attention. Il faut arrêter de dire que c'est un débat qui date de 30 ans d'accord ? La question est toujours d'actualité et le restera tant et aussi longtemps que les Canadiens anglopones et francophones n'auront pas chacun une nation dans laquelle ils pourront se développer librement. Pour ceux qui prévoient me dire que je suis contre les fédéralistes, ne dites rien d'accord ? Parce que ce n'est pas là du tout là question. Certains ont beaucoup fait ressortir l'idée de l'histoire du Québec, de sa culture, de sa lange. Certains ont aussi dit que la langue n'est pas un argument aussi fort que l'économie, que ça en prend plus pour séparer le Québec du Canada. Eh bien ... pour ces personnes, je crois qu'on ne vous a pas appris que la langue d'une nation est son histoire, son identité, sa substance. Ce qui fait ce que nous sommes aujourd'hui, c'est tous les événements du passé, nos ancêtres, nos décisions et notre évolution. La langue est à la fois, oui juste le français, mais elle est surtout et avant tout, la langue d'un peuple qui s'est battu depuis le tout début, depuis son arribée ici. Pour ceux qui auraient dans l'idée d'argumenter sans connaitre l'histoire du Québec, i l vous manquera un grand pan de vie qui explique pourquoi nous sommes peut-être devnus unpeu amers. Depuis le début de notre histoire, les Canadiens français, les Québécois ont toujours été mis de côté, ont toujours souffert de leur minorité face à la majorité anglaise. Et qu'on ne me demande pas de sortir des arguments et des exemples, vous n'avez qu'à ouvrir un livre d'histoire du Québec pour en voir des dizaines d'exemple. Je ne suis pas contre l'ouverture du Québec sur le monde ou contre la progression du Québec en gardant des valeurs traditionalistes, bien au contraire ... Mais je pense qu'un Québec souverain serait meilleur non seulement pour sa culture, son identité mais aussi pour son économie. Eh oui ! Plusieurs semblent croirent que l'économie du Québec serait en puéril. Eh bien regardons quelques statistiques avant de parler trop vite ... Voici quleques données sur ce que pourrait sauver le Québec en milliards de dollars chaque année :
1995 : 2,7 milliards
2006 : 1,3 milliard
2007 : 1,5 milliard
2008 : 2,8 milliards
2009 : 3,6 milliards
2010 : 4,5 milliards !
Ces milliards sauvés ne seraient qu'au niveau de l'impôt.
Pour ceux qui se pensent très fédéraliste ... il serait peut-être bon que vous abordiez l'aspect de l'OCDE, que vous sachiez au moins ce qu'elle est. L'OCDE est l'Organisation Coopératif du Développement Économique. Elle s'appuie sur deux outils économique pour fournir ses données : la dette et le déficit ainsi que le P.I.B.
La moyenne de l'endettement des pays nord-américains et européens est équivalent à 50 % du P.I.B. en dettes. L'Allemagne, un pays bien développé, avec une économie quand même bien ouverte, se retrouve avec 60 %. Alors quer le Québec ne se retrouve qu'avec 30 %. Un taux largement sous la moyenne qui justement explique pourquoi nous aurions avantage à nous séparer du reste du Canada. Oui nous repartirions avec une partie de la dette ( comme nous l'avons toujours fait dans l'histoire même si démocratiquement parlant, la dette ne s'est pas répartie également), oui nous paierions de l'impôts aussi, mais sutout, nous aurions le contrôle sur les industries de chez-nous, nous pourrions régler la délicate histoire de l'eau qui se fait prendre par n'importe qui au nord, nous avons amplement de ressources naturelles pour faire notre place et avec la mondialisation et leles traités de libre-échange, le Québec peut largement faire sa place.


Avant de conseiller aux autres la relecture de leurs messages, vous feriez peut-être mieux d'en faire autant. Votre texte est bourré de fautes de français, ce qui nuit à votre crédibilité comme défenseur de la langue française. J'ai mis en gros juste celles que j'ai pu repérer dans une première lecture sommaire.

Point par point, je vous dirai que :

1. Vous n'êtes pas bien placée pour parler au nom de toute la jeunesse québécoise. Figurez-vous que certains parmi les fédéralistes sur ce site sont des jeunes.

2. Vos arguments économiques sont faux. Je cite La Presse :

En calquant la méthode de calcul de l'OCDE, le ministère estime que la dette publique des Québécois correspond à 94% du Produit intérieur brut du Québec (PIB).

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/quebec/201002/26/01-4255828-dette-le-quebec-au-5e-rang-dans-le-monde-industrialise.php

3. Vos lamentations navrantes sur l'histoire du peuple Canadien français ne sont que de la poudre aux yeux. On a déjà entendu ces vieilles rengaines maintes fois auparavant. Elles ne font appel qu'à ce qu'il y a de plus petit dans l'esprit des Québécois : le « victimisme ». Ce mantra fait de la Conquête le bouche-trou pour expliquer tous les maux et problèmes du Québec, comme si tout se réglerait comme par la magie si le Québec devenait un pays indépendant. Et bien, moi je dis que c'est là où un tas de nouveaux problèmes se manifesterait pour s'ajouter à tous ceux qu'il y avait déjà.

   



marie-l @ Mon Apr 26, 2010 6:48 pm

Bon comme il semble que personne n'ait de respect pour personne, je vais vous dire mon cher MacDonaill : je suis étudiante en science politique et en économie québécoise. Ainsi donc, si vous pensez que deux professeurs peuvent se tromper sur le sujet délicat de notre société québécoise, je peux vous mettre en contact.
Alors avant de me cracher un simple lien internet pour essayer de contredire tout ce que l'on vous dit, il serait peut-être bon de réfléchir et d'écouter ce qu'y est mentionné. Ce n'est pas parce que c'est un article rédigé par cyberpresse qu'il renferme tous les éléments, je vous ai parlé spécifiquement de l'économie québécoise.(en plus, tout le monde sait que La Presse est un journal fédéraliste ...) De plus, je n'ai jamais dit que je parlais au nom de toute la jeunesse québécoise, j'ai seulement mentionné que plusieurs personnes ont des préjugés sur le groupe d'âge qui s'occupe de la question de la souverainté. Ensuite, pour mes quelques erreurs de français, je vous prierez d'éviter de le mentionner, certes certaines sont réellement à blâmer pour mon inattention, mais les fautes de frappe...
Si vous ne vous accrochez qu'à cela pour contre-attaquer, ne gaspillez pas d'énergie pour rien. Vous avez vous-mêmes précédemment plusieurs erreurs de syntaxe, de vocabulaire et je ne vous en ai pas tenu rigueur. Lorsque je parlais de se relire avant de postuler, je parlais de la politesse, du savoir-vivre lorsqu'on émet un avis.
En ce qui concerne le troisième point, ce ne sont pas des lamentations, ni de la victimisation, ce ne sont que des faits mon cher MacDonaill, vous en doutez ?? Prenez la peine d'ouvrir un livre d'histoire du Québec, un seul (pas un livre aux idéologies séparatistes, un simple livre d'histoire du Québec). Pour finir, je n'ai jamais dit que tous les problèmes du Québec actuels se règleraient par magie (si vous l'interprétez comme cela, ce n'est pas mon problème). J'ai seulement dit que les Québécois auraient un meilleur contrôle sur leur économie et sur leur politique.

P.S. : Je ne vous ai jamais attaqué diretement lorsque j'ai posté mon message. Apparament vous vous êtes senti interpellé ... Mais sachez que la politesse s'apprend aussi.

   



marie-l @ Mon Apr 26, 2010 6:53 pm

MacDonaill MacDonaill:
marie-l marie-l:
Bonjour ! J'ai pris le temps de lire plusieurs des commentaires postés précédemment et je crois qu'il serait bon de spécifier que ce n'est pas parce que nous avons une divergence d'opinions qu'on doit nécessairement ridiculiser l'autre personne. Je ne vise personne en particulier, mais s'il-vous-plait, relisez-vous avant de poster.

En ce qui concerne le débat, je suis pour la souverainté du Québec. Je ne suis pas une nationaliste-séparatiste dérangée, accro à de vieilles idéologies et je n'ai pas 60 ans, bien au contraire. Ce n'est pas parce que des personnes plus âgées portent à coeur ce débat, que nous, les jeunes d'aujourd'hui, nous n'y portons plus attention. Il faut arrêter de dire que c'est un débat qui date de 30 ans d'accord ? La question est toujours d'actualité et le restera tant et aussi longtemps que les Canadiens anglopones et francophones n'auront pas chacun une nation dans laquelle ils pourront se développer librement. Pour ceux qui prévoient me dire que je suis contre les fédéralistes, ne dites rien d'accord ? Parce que ce n'est pas là du tout là question. Certains ont beaucoup fait ressortir l'idée de l'histoire du Québec, de sa culture, de sa lange. Certains ont aussi dit que la langue n'est pas un argument aussi fort que l'économie, que ça en prend plus pour séparer le Québec du Canada. Eh bien ... pour ces personnes, je crois qu'on ne vous a pas appris que la langue d'une nation est son histoire, son identité, sa substance. Ce qui fait ce que nous sommes aujourd'hui, c'est tous les événements du passé, nos ancêtres, nos décisions et notre évolution. La langue est à la fois, oui juste le français, mais elle est surtout et avant tout, la langue d'un peuple qui s'est battu depuis le tout début, depuis son arribée ici. Pour ceux qui auraient dans l'idée d'argumenter sans connaitre l'histoire du Québec, i l vous manquera un grand pan de vie qui explique pourquoi nous sommes peut-être devnus unpeu amers. Depuis le début de notre histoire, les Canadiens français, les Québécois ont toujours été mis de côté, ont toujours souffert de leur minorité face à la majorité anglaise. Et qu'on ne me demande pas de sortir des arguments et des exemples, vous n'avez qu'à ouvrir un livre d'histoire du Québec pour en voir des dizaines d'exemple. Je ne suis pas contre l'ouverture du Québec sur le monde ou contre la progression du Québec en gardant des valeurs traditionalistes, bien au contraire ... Mais je pense qu'un Québec souverain serait meilleur non seulement pour sa culture, son identité mais aussi pour son économie. Eh oui ! Plusieurs semblent croirent que l'économie du Québec serait en puéril. Eh bien regardons quelques statistiques avant de parler trop vite ... Voici quleques données sur ce que pourrait sauver le Québec en milliards de dollars chaque année :
1995 : 2,7 milliards
2006 : 1,3 milliard
2007 : 1,5 milliard
2008 : 2,8 milliards
2009 : 3,6 milliards
2010 : 4,5 milliards !
Ces milliards sauvés ne seraient qu'au niveau de l'impôt.
Pour ceux qui se pensent très fédéraliste ... il serait peut-être bon que vous abordiez l'aspect de l'OCDE, que vous sachiez au moins ce qu'elle est. L'OCDE est l'Organisation Coopératif du Développement Économique. Elle s'appuie sur deux outils économique pour fournir ses données : la dette et le déficit ainsi que le P.I.B.
La moyenne de l'endettement des pays nord-américains et européens est équivalent à 50 % du P.I.B. en dettes. L'Allemagne, un pays bien développé, avec une économie quand même bien ouverte, se retrouve avec 60 %. Alors quer le Québec ne se retrouve qu'avec 30 %. Un taux largement sous la moyenne qui justement explique pourquoi nous aurions avantage à nous séparer du reste du Canada. Oui nous repartirions avec une partie de la dette ( comme nous l'avons toujours fait dans l'histoire même si démocratiquement parlant, la dette ne s'est pas répartie également), oui nous paierions de l'impôts aussi, mais sutout, nous aurions le contrôle sur les industries de chez-nous, nous pourrions régler la délicate histoire de l'eau qui se fait prendre par n'importe qui au nord, nous avons amplement de ressources naturelles pour faire notre place et avec la mondialisation et leles traités de libre-échange, le Québec peut largement faire sa place.


Avant de conseiller aux autres la relecture de leurs messages, vous feriez peut-être mieux d'en faire autant. Votre texte est bourré de fautes de français, ce qui nuit à votre crédibilité comme défenseur de la langue française. J'ai mis en gros juste celles que j'ai pu repérer dans une première lecture sommaire.

Point par point, je vous dirai que :

1. Vous n'êtes pas bien placée pour parler au nom de toute la jeunesse québécoise. Figurez-vous que certains parmi les fédéralistes sur ce site sont des jeunes.

2. Vos arguments économiques sont fausses. Je cite La Presse :

En calquant la méthode de calcul de l'OCDE, le ministère estime que la dette publique des Québécois correspond à 94% du Produit intérieur brut du Québec (PIB).

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/quebec/201002/26/01-4255828-dette-le-quebec-au-5e-rang-dans-le-monde-industrialise.php

3. Vos lamentations navrantes sur l'histoire du peuple Canadien français ne sont que de la poudre aux yeux. On a déjà entendu ces vieilles rengaines maintes fois auparavant. Elles ne font appel qu'à ce qu'il y a de plus petit dans l'esprit des Québécois : le « victimisme ». Ce mantra fait de la Conquête le bouche-trou pour expliquer tous les maux et problèmes du Québec, comme si tout se réglerait comme par la magie si le Québec devenait un pays indépendant. Et bien, moi je dis que c'est là où un tas de nouveaux problèmes se manifesterait pour s'ajouter à tous ceux qu'il y avait déjà.


J'oubliais : le lien mentionné de La Presse vous explique très bien d'où vient cette dette du Québec, ce n'est pas uniquement à titre du P.I.B, ils y mentionnent le déficit et les ajouts des 2 autres paliers de gouvernement soit le FÉDÉRAL et le MUNICIPAL. Merci de bien vouloir comprendre votre propre lien avant de me le lancer à la figure.

   



REPLY

Previous  1 ... 11  12  13  14  15  Next